Délicat

XVMacc6bdbc-4410-11e9-8595-6818f33e116a-250x402Les gratitudes
Delphine de Vigan 
JC Lattès 2019
❤️❤️❤️♥︎♥︎

Un petit roman plein de grâce, délicat comme le coquelicot de sa couverture. Une chaîne d’humains qui ont reçus et donnent à leur tour.

Dans une maison de retraite, Michka, sauvée pendant la seconde guerre mondiale par des anonymes perd peu à peu les mots. Marie, sa voisine qui, enfant, venait se réfugier chez elle a tissé un lien particulier avec cette grand-mère. Et Jérôme, l’orthophoniste, très touché par sa patiente et son histoire fait son possible et plus pour l’aider.

Quand la vieille dame perd ses mots, elle les remplace par d’autres. Delphine de Vigan peut ainsi jouer avec les mots et les sonorités, un rêve pour un écrivain ! C’est une des raisons de la grâce de se livre. A chaque page, une association surprenante et poétique mais qui peut agacer car c’est un peu répétitif. Un livre sous forme de dialogues qui réussit à reste léger mais beaucoup moins consistant que « rien ne s’oppose à la nuit »

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *