Hallucinant retour aux racines

JCAvant que naisse la forêt  Jérôme Chantreau
édit. Les Escales 2016  ❤️❤️❤️❤️♥︎

La forêt : refuge ou piège ? C’est la question que l’on se pose très vite en se plongeant dans ce roman. Quand Albert reste seul dans le fief familial pour préparer l’enterrement de sa mère, le temps s’arrête au coeur de la forêt. Attention à ne pas se laisser prendre comme d’autres avant lui. J’étais partagée entre le : « vas au bout ou attention-stop! »

Le malaise s’installe pour le lecteur, la maison renvoie l’écho des bruits des jours anciens, hallucination ?

Jérôme Chantreau réussit à évoquer  les sensations, les sentiments que ressent le narrateur au fil des pages. Pages nécessaires pour comprendre le processus de transformation de cet homme.

La langue, le vocabulaire, les sonorités sont magnifiques : « Dans le ciel, au-dessus du cèdre, la buse dessinait des cercles translucides. » Ce livre est un cri d’amour à la nature sauvage, les pages sur les souvenirs d’enfance-ado ont aussi un charme particulier. Un livre envoutant, à la limite du surnaturel, je vais guetter le suivant.

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *